Partagez | 
 

  (M) AU CHOIX - j'veux qu'on baise sur ma tombe.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
ECRIVAINRACONTE-NOUS UNE HISTOIRE
avatar
Débarquement : 11/12/2017
Messages : 25
Face : diego barrueco.
Istvan Juhasz
sweet darkness

Jeu 14 Déc - 22:40
Tell Me It's Real

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien][Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
NOM ɞ Au choix selon les origines. PRÉNOM ɞ Krisztián (pour le scénario). AGE ɞ Entre 40 et 60 ans. LIEU DE NAISSANCE ɞ Au choix. ORIGINES ɞ Au choix. METIER ɞ Au choix, mais en dehors du Jardin. STATUT SOCIAL ɞ Marié/fiancé, et papa d'un enfant (ou plusieurs). ORIENTATION SEXUELLE ɞ Soit le gay un peu refoulé qui se cache dans une relation hétérosexuelle, soit bisexuel, selon ce que vous avez envie de jouer. STATUT FINANCIER ɞ Il gagne bien sa vie. Revenus moyens ou absolument riche, c'est vous qui voyez. GROUPE ɞ HUNGARIANS ou STRANGERS.  AVATARS PROPOSES ɞ Nikolaj Coster-Waldau, Daniel Craig, Casey Affleck, Christian Bale, Cillian Murphy, Alexander Skarsgård, Michael Fassbender, Pedro Pascal, Edward Norton, Hugh Jackman.
L'histoire est plutôt au choix, je vous laisse libre concernant son enfance et son existence de manière générale. Je vous donne seulement des idées, vous adaptez comme vous le sentez. On peut aussi en discuter par mp.  keur

- Soit il n’est pas grand-chose dans la vie, plutôt l'ombre de son épouse, qui elle, brille, en plus d'avoir plus de revenus que lui. Il se sent pitoyable à côté et se rattrape avec ce qu'il peut.
- Soit au contraire, il est très réputé dans le monde du travail, mais trouve ce monde des affaires artificiel, hypocrite. Tellement d’alternatives, mais je m'en fiche un peu, tant que le lien est respecté en fait et qu'il a suffisamment de moyens pour payer quelques trus à Istvan (et ses séances au Jardin).


- J’ai dépeint le portrait d’une femme formidable et souriante pour son épouse, mais cela ne pouvait être qu’une facette si vous voulez jouer là-dessus.
- Il a connu le Jardin par un ami qui ne cache pas sa sexualité, ou par les affaires, peu importe. Les raisons de sa venue sont au choix ; ils peuvent attendre un second enfant avec sa femme, et la perte de libido s'en suit. Il s'est dit "pourquoi pas" sans véritable conviction, sans avoir vraiment l'intention de revenir.


OBLIGATOIRE :
2011 : Rencontre d'Istvan, ils l'accueillent chez eux avec sa femme. Début d'une relation sexuelle avec ce jeune, qui dura un an.
2012 : Istvan quitte le domicile, lorsque la femme attend enfin l'enfant qu'ils désiraient. Seulement quelques mots annotés sur une feuille, et puis plus rien. Il l'a cherché des yeux, chaque fois qu'il se baladait.
Novembre 2017 : Ils se retrouvent, au Jardin, par hasard. Il ne s'attendait pas à le voir, en débarquant dans la pièce, ni de l'entendre dire "Maître" et le chauffer, comme s'ils ne se connaissaient pas.

CARACTÈRE : Possessif - Intelligent - Charismatique - Passionné - Assez impulsif - Peut être violent - Curieux - Attentionné - Taquin - Pervers - Romantique - Sanguin - Nerveux - Peut-être manipulateur.
Il se laisse guider par ses envies : parfois tendre, avec des préliminaires qui s’éternisent, d’autres fois, c’est brutal, sans ménagement. Vous pouvez l'adapter à votre sauce.

EVOLUTION : Je ne prévois rien de particulier, cela peut finir en lien love comme en rien du tout. C'est surtout un mélange entre affection et excitation. Je vois bien Krisztián avoir de plus en plus cette envie de le voir en dehors du Jardin, même si Istvan a des sorties assez limitées. Lui faire découvrir tout ce qu'il a manqué : l'opéra, les restaurants raffinés... Cela sonnera comme une récompense pour Istvan. Ou même lui offrir des cadeaux, qu'il voudrait qu'il porte lors de leurs entrevues.
AVATAR : Très libre. J'ai mis Nikolaj pour mettre une tête et parce qu'il est certainement mon préféré dans le lot. Je l'adore en tant qu'acteur. Mais, je ne suis absolument pas exigeante sur ce point, au contraire. Je n'imagine pas de tête particulière, il n'est même pas obligé d'être dans le classique du « beau ». Je me laisse juste un droit de véto, au cas où.

HISTOIRE : C'est très libre, je n'ai pas voulu exiger des origines particulières pour vous laisser toute liberté sur ce que vous voulez en faire. On peut très bien voir ensemble si vous bloquez ou avez besoin de mon approbation pour vous lancer.  luv

EXIGENCES : Je demande un rp toutes les semaines, voire toutes les deux semaines. J'ai l'habitude au rp court en ce moment, allant jusqu'à 700 mots, mais souvent je peux me sentir plus inspirée pour ce genre de liens. Si vous écrivez beaucoup, cela ne me gêne pas personnellement, mais pourrait devenir frustrant pour vous - peut-être.
Je ne demande pas d'activité particulière sur le forum, c'est selon l'envie de chacun, mais j'aimerais beaucoup pouvoir discuter librement de nos idées.  keur

istvan juhasz
Il était là, dans le froid, à se replier contre un mur pour réchauffer plus simplement ses mains gelées. Krisztián et son épouse passaient par là, ont jeté un oeil sur ce gamin esseulé, mais ont continué leur chemin, avant de revenir sur leurs pas. Impossible pour eux de laisser une âme en peine dans ce grand froid.
Alors Istvan a trouvé refuge chez eux une nuit, puis deux, puis trois. Et une année entière. Il était bienveillant, un peu maladroit, et s'appliquait dans les tâches ménagères dès qu'il le pouvait, débordant de reconnaissance pour ces gens charitables.

Parfois Krisztián rentrait avant sa femme, et ils se dévisageaient, sans savoir quoi dire. Ce qui n’était qu’un regard furtif, fuyant, est devenu rapidement une longue observation appuyée. Comme si leurs yeux étaient incapables de se lâcher. Les jours ont passé, avant que la passion n’explose et ne lie leurs bouches affamées, leurs corps brûlants de désir. C’est Krisztián qui a initié ce contact charnel, Istvan n’aurait jamais osé.
Il l’a pris contre l'évier, alors qu’il tenait encore l’éponge pour la vaisselle entre ses doigts. Il l’a serrée fort, aussi fort qu’il le pénétrait et lui faisait atteindre l’extase. Il a relâché son emprise lorsque la jouissance a terminé de transcender leurs corps moites.
Et ça a duré un an, sans que la lassitude ne s'impose. Istvan se donnait entièrement, découvrait cette luxure qu'il méconnaissait. Il était surtout redevable, et une pression psychologique se mélangeait à l’excitation. Ils prenaient leur pied à chaque étreinte lascive.
Puis, Krisztián et son épouse ont fini par attendre un enfant. Alors Istvan s'est éclipsé de ce bonheur familial, a fui leur appartement parce qu'il n'y avait plus de place pour lui. Le déchirement au niveau du cœur aura été douloureux pour tous les deux.

C'est cinq ans plus tard qu'ils se sont recroisés au Jardin. Krisztián avait envie d'un moment de répit, tandis que Istvan était désormais employé là-bas depuis qu'il a quitté leur domicile. Alors ils se sont retrouvés plantés devant l'autre, à se toiser avec cet étonnement évident. Istvan est censé être professionnel, et aucun entraînement ne l’avait préparé à ça – à ce choc brutal, à cette satisfaction puissante. La passion dévorait déjà ses entrailles. Mais il l'a appelé « maître » et a commencé ses coups de langue adroits - parce que c'est pour ça, qu'il avait payé. Ils ont laissé leur côté bestial s'exprimer, se retrouvant dans une baise endiablée. Lui était déconcerté, il voulait juste du plaisir, et se retrouvait de nouveau piégé dans cette affection qui l’avait tant tiraillé, déboussolé.

Krisztián n'aurait jamais dû revenir, il s'était promis que ce ne serait qu'une fois. C'était avant de retrouver ce gamin. Alors il se rend dans ce lieu une fois par semaine, parfois plus. Quant à Istvan, il danse pour lui, joue à la pute soumise comme il le ferait avec tous ses clients, mais il adore ça. Il l’allume, par ses sourires faussement innocents, ses gestes sensuels. Il n’est plus obligé de lui donner d’ordres, il sait ce qu’il doit faire – c’est ce qui lui plaît, cette facilité à connaître tous ses désirs. Istvan le connaît, il sait comment se comporter. Alors ce gamin le rend de plus en plus fou. Il aime se loger au creux de ses reins, sentir ses lèvres expertes parcourir ses formes, provoquer ce feu brûlant, ensorcelant. S’étendant contre sa chair. Krisztián s’y perd, ne sait même plus reconnaître la vérité dans les gémissements d'Istvan - parfois il se demande s'ils sont sincères, ou seulement simulés pour les quelques billets tendus à la fin. Mais il cède quand même, succombe, toujours un peu plus profondément. Il vient régulièrement dès qu’il peut offrir une bonne excuse à sa femme ; dès que l’excitation inonde trop ses reins.

Istvan devrait ne pas avoir d’attachement, de préférence, mais c’est inévitable. C’est la seule transgression au règlement qu’il ne parvient pas à contrôler. Lui qui est pourtant si professionnel d'habitude, il se met à rêvasser. Il est au Jardin depuis longtemps, il n’a pas vu beaucoup l’extérieur. Et il a envie que ce soit lui, qui lui montre, tout. Les voyages, l’élégance, l’Amour. Krisztián déclenche cette étincelle, ce brin de naïveté, qui bouscule tout et le menace de perdre sa place au sein du Jardin. Il frôle l’interdit avec lui, il s'attache vraiment. Parfois il pense à lui au fond de son lit, à ce que pourrait devenir leurs vies. Il commence à lui coller à la peau.
deep inside 2017
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Débarquement : 16/12/2017
Messages : 74
Face : hugh jackman
Ralph Jacobsen
sweet darkness

Sam 16 Déc - 23:39
Coucou perv hehe
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Débarquement : 11/12/2017
Messages : 25
Face : diego barrueco.
Istvan Juhasz
sweet darkness

Dim 17 Déc - 19:32
MAIS NOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOON han han han han han han han han han han han tx tx Déjà, ouhlalala !! love
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Débarquement : 16/12/2017
Messages : 74
Face : hugh jackman
Ralph Jacobsen
sweet darkness

Lun 18 Déc - 0:03
Trop de sexytude sur ton vava (Ralph en peut plus.. hihou fire )
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Débarquement : 11/12/2017
Messages : 25
Face : diego barrueco.
Istvan Juhasz
sweet darkness

Lun 18 Déc - 13:55
Et tu n'as encore rien vu siffle siffle
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Débarquement : 19/07/2017
Messages : 1062
Face : megan (sunny) rain.
Asmodea Casabelle
sweet darkness

Dim 24 Déc - 10:51
scenario pris.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas
 
(M) AU CHOIX - j'veux qu'on baise sur ma tombe.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» CHOIX ❧ J'me marie, je baise, j'éclate.
» Choix de la spécialité à la fin des arpètes
» Besoin d'aide choix de teinte
» Je veux un scooter !!
» Emission sur le choix du lieu d'accouchement

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
deep inside ::  :: nasty people :: taken outside-
Sauter vers: